La gelée royale et ses bienfaits

Date: 24/02/2020 16:02

Catégories : abilis

Qu’est-ce que la gelée royale ?
Également appelée « lait des abeilles », la gelée royale est un produit de la ruche. La gelée royale est une sécrétion blanchâtre à consistance gélatineuse produite par les abeilles nourricières, destinée à l’alimentation des larves durant les premiers jours de leur vie. Les larves des abeilles destinées à devenir reines bénéficient plus longtemps de la gelée royale alors que cette substance constitue le régime alimentaire exclusif des reines durant toute leur vie. Riche en glucides, en acides aminés et en vitamines (notamment en vitamines du groupe B), la gelée royale est un complément alimentaire naturel auquel on associe bon nombre de vertus immunitaires, énergétiques et apaisantes (voir bienfaits ci-après). Des méthodes spécifiques mises au point par les apiculteurs permettent de produire de la gelée royale à l’échelle industrielle.

Comment fabrique-t-on la gelée royale ?
La gelée royale destinée à des fins commerciales est fabriquée dans des exploitations    apicoles spécialisées. C’est une denrée alimentaire et sa fabrication doit donc répondre à l’ensemble des prescriptions légales contenues dans la Loi sur les denrées alimentaires et l’Ordonnance sur les denrées alimentaires d’origine animale. Ainsi, l’origine de la gelée royale que l’on consomme est primordiale et il est important de se faire conseiller par son pharmacien lors de l’achat.

Quels bienfaits sont-ils attribués à la gelée royale ?
Bien qu’on ne dispose aujourd’hui d’aucune étude permettant de prouver scientifiquement les valeurs thérapeutiques de la gelée royale, on lui attribue depuis l’Antiquité un grand nombre de vertus tendant à réduire la fatigue physique et intellectuelle (effet revitalisant), à renforcer les défenses immunitaires, à accroître la longévité, à diminuer le stress. Elle exercerait une action normalisatrice sur un certain nombre d’organes et de fonctions physiologiques. Sans que cela n’ait été prouvé scientifiquement, elle pourrait avoir un effet positif sur l’équilibre hormonal des femmes ménopausées. On lui attribue également des effets protecteurs contre l’hypertension et le cholestérol, bien que les liens de cause à effet n’aient pas été clairement avérés. En médecine traditionnelle chinoise, la gelée royale est considérée comme un tonique en cas de carence du Yin.

De quoi est composée la gelée royale ?
Sécrétée par les abeilles nourricières, la gelée royale est composée de:

  • 15% de glucides (fructose, glucose essentiellement)
  • 13% à 18% de protéines (acides aminés)
  • 3% à 6% de lipides
  • 1,5% de minéraux
  • vitamines, surtout celles du groupe B et notamment B1 et B5 (la gelée royale est l’aliment naturel le plus riche en vitamines B5)
  • oligo-éléments
  • 50% à 65% d’eau

La gelée royale concentre ainsi un certain nombre d’éléments vitaux naturels qui expliquent les bienfaits qui lui sont attribués.

Sous quelles formes la gelée royale peut-elle être consommée ?
La gelée royale peut être achetée sous différentes formes:

  • fraîche, en pots, sous sa forme naturelle (ceux-ci doivent impérativement être conservés au froid, au sec et à l’abri de la lumière, et ne pas être dotés de couvercles métalliques, car la gelée royale est acide et attaque le métal);
  • en solution buvable, sous forme d’ampoules (ces dernières contiennent souvent d’autres substances telles que du miel, du ginseng, de la propolis, des probiotiques, etc.);
  • en pastilles, sous forme lyophilisée;
  • sous forme de gomme, destinées à soulager les maux de gorge.

Comment prendre la gelée royale ?
Une cure de gelée royale est recommandée deux fois par année par ses défenseurs, en automne et à la sortie de l’hiver. Celle-ci doit être prise à jeun, avant le petit déjeuner, à raison de 0,5g de gelée royale fraîche par jour durant 40 jours. La consommation de gelée royale pouvant occasionner des effets secondaires (voir contre-indications ci-après), il n’est pas recommandé d’en donner à un enfant de moins de 6 ans.
Les dosages peuvent varier en fonction de la forme pour laquelle vous optez. Référez-vous à la notice d’emballage et interrogez votre pharmacien.
La gelée royale pouvant avoir des effets allergènes chez certaines personnes (voir contre- indications ci-après), il est préférable de démarrer la cure par de petites doses afin d’en vérifier la tolérance, puis de les augmenter progressivement.

Comment doit-on conserver la gelée royale ?
La gelée royale fraîche doit être conservée au réfrigérateur, à l’abri de la lumière et de l’humidité. Sous forme d’ampoules, de pastilles ou de gomme, un endroit frais et à l’abri de la lumière et de l’humidité suffit. Se référer à l’emballage pour connaître la date limite de consommation.

La gelée royale fraîche a-t-elle un mauvais goût ?
Certaines personnes peuvent être gênées par le goût jugé acide et astringent de la gelée royale fraîche. Si vous êtes dans ce cas, votre pharmacie peut vous proposer d’autres formes de consommation, telles que la solution buvable (ampoules) ou les pastilles lyophilisées.

Y a-t-il des contre-indications à la consommation de gelée royale ?
Les femmes enceintes ne doivent pas consommer de la gelée royale, ses effets allergènes n’étant pas étudiés de façon exhaustive. De même, les personnes souffrant d’intolérances ou d’allergies, notamment au pollen et/ou aux piqûres d’insectes sont invitées à consulter leur médecin ou leur pharmacien avant de prendre de la gelée royale.
La consommation de gelée royale pouvant occasionner des interactions avec certains médicaments (notamment hypotenseurs, anticholestérolémiques), il est recommandé de consulter votre pharmacien avant d’en faire une cure.

Note:
Les informations ci-dessus sont non exhaustives et données à titre indicatif. En cas de doute ou d’interrogation, renseignez-vous auprès de votre pharmacien partenaire Abilis ou consultez votre médecin.

Retour à la liste des actualités