Frequently asked questions

Here are the answers to the most frequently asked questions about Abilis, classified by categories.

My orders

How do I reorder my medications?

As an Abilis pharmacy patient, your list of repeat medications will be displayed. It is possible to order them with a few clicks. For medications where administration can be calculated, you will be automatically notified approximately two weeks before the end of your packet. Do not hesitate to order repeats according to your needs, for example, before a prolonged absence.

How do I know when my order is ready?

When your order is ready, your pharmacy  will send a notification inviting you to collect your order in store or have it home delivered if it offers this service.

I did not receive my order confirmation.

Verify in the notification centre that the alerts for orders are activated. If no notifications are displayed, please contact us using the contact form.

What are the delivery options?

Orders are collected in the pharmacy or home delivered only if your pharmacy offers this service.

If you cannot find the answer to your question, please use our contact form.

News

Restez informés sur l’actualité d’Abilis en vous inscrivant à notre Newsletter.

La grippe saisonnière

Date : 24/02/2020 16:02

Quels sont les symptômes de la grippe saisonnière ?
Une forte fièvre (température supérieure à 38°), des frissons, une toux sèche, des maux de tête (céphalées), des douleurs musculaires et articulaires (courbatures), un malaise général, des maux de gorge et des écoulements nasaux. Il arrive que les personnes âgées n’aient pas de fièvre. Les enfants peuvent également avoir des diarrhées et des douleurs abdominales. Certains de ces symptômes sont similaires à ceux du refroidissement et du rhume, raison pour laquelle on a parfois tendance à confondre ces deux maladies.

Quelle est la différence entre la grippe et le rhume ?
La grippe et le rhume sont deux maladies virales, la grippe étant une infection aigüe provoquée par le virus Influenza. Le rhume est généralement la conséquence d’un refroidissement. Les symptômes de la grippe apparaissent de façon plus soudaine. Elle peut durer de une à deux semaines, voire plus. Le rhume, s’il ne débouche pas sur d’autres complications (bronchite, sinusite, otite, pneumonie, croup chez les petits enfants), ne dure que quelques jours et provoque avant tout une affection des voies respiratoires: sécrétions nasales, éternuements, maux de gorge. Ces symptômes apparaissent plus graduellement qu’en cas de grippe.

La grippe est-elle dangereuse ?
Les femmes enceintes, les personnes âgées (dès 65 ans), les prématurés, les enfants de 6 mois à 5 ans ainsi que les personnes souffrant de certaines maladies chroniques (cardiaques, voies respiratoires ou diabète) sont considérées comme des populations à risque car plus sujettes à des complications sévères, pouvant même entraîner la mort. Le personnel de santé et les personnes s’occupant d’individus âgés ou de nourrissons doivent pour leur part prendre des mesures de protection particulières afin de ne pas retransmettre la maladie à leur entourage.

Faut-il consulter un médecin en cas de grippe ?
Il n’est pas toujours nécessaire de se rendre chez le médecin. En revanche, si les symptômes s’aggravent – notamment si la température dépasse 40° chez l’adulte ou 39° chez l’enfant – ou durent plus d’une semaine, il est préférable de consulter son médecin. En cas de doute, il est toujours possible de consulter un médecin en ligne (celui de votre compagnie d’assurances ou d’une plateforme en ligne, telle que soignez-moi.ch) qui vous orientera sur la bonne mesure à adopter. Les personnes à risque doivent observer attentivement l’évolution de la maladie et consulter immédiatement un médecin en cas de problème.

La grippe est-elle contagieuse ?
Les personnes infectées sont déjà contagieuses un jour avant l’apparition des symptômes et le restent durant trois à cinq jours (jusqu’à dix jours chez les enfants). Cette période peut toutefois varier selon les individus. C’est au début de la maladie que le risque de contagion est le plus élevé. Il est de ce fait important de rester chez soi dès l’apparition des premiers symptômes.

Comment se transmet la grippe ?
Le virus de la grippe se transmet facilement par contact direct (éternuements, postillons, toux ou mains), notamment dans des espaces clos, mais également par contact indirect (poignées de portes, écrans tactiles, objets divers).

Comment limiter le risque de transmission de la grippe ?
Il est essentiel que les personnes infectées se lavent régulièrement les mains à l’eau et au savon, éternuent en se couvrant la bouche avec la main ou le coude, se mouchent dans un mouchoir en papier et le jettent immédiatement après. Les espaces fermés doivent être régulièrement aérés et les contacts corporels avec des personnes atteintes évités.

Comment soigner une grippe ?
La plupart du temps, on soulage les symptômes avec un médicament à base de paracétamol. Éviter l’aspirine qui peut potentiellement entraîner des complications chez certaines personnes. Pendant toute la durée des symptômes, il faut rester à la maison, se tenir au chaud, boire beaucoup afin de compenser la perte de liquide due à la fièvre et se reposer. Des traitements antiviraux peuvent être prescrits aux personnes à risque.

Faut-il se faire vacciner contre la grippe ?
Sans aucun doute et cela est très simple: la plupart des pharmacies proposent la vaccination contre la grippe pour les personnes dès 16 ans et en bonne santé (voir la liste des pharmacies qui pratiquent la vaccination sur www.vaccinationenpharmacie.ch). Cette vaccination est fortement recommandée pour les personnes appartenant à des groupes dits « à risque » (femmes enceintes pour la protection de la mère et du bébé, personnes âgées de plus de 65 ans, prématurés dès six mois et durant les deux premières saisons de grippe ainsi que personnes souffrant de certaines maladies chroniques, cardiaques, des voies respiratoires ou diabète), mais une consultation préalable auprès d’un médecin est indispensable. Les personnels soignants ou en contact avec des personnes à risque, avec des nourrissons ou des enfants en bas âge doivent également se faire vacciner, car le vaccin évitera la transmission du virus grippal aux personnes de leur entourage. Le vaccin contre la grippe est le moyen le plus efficace, le plus simple et le plus sûr pour éviter de contracter la grippe en hiver.

Le vaccin contre la grippe est-il efficace ?
L’efficacité de la vaccination dépend de différents facteurs tels que l’âge, l’immunocompétence de la personne vaccinée ainsi que du degré de concordance entre le vaccin antigrippal et les virus en circulation. L’efficacité est moindre chez les personnes âgées, atteintes de maladies chroniques, ou dont le système immunitaire est déficient. Malgré cela, le vaccin permet d’atténuer la gravité de la maladie et de réduire les risques de complications. Adapté chaque année aux souches du virus en circulation, le vaccin contre la grippe protège généralement durant 6 mois. Après l’injection du vaccin, il faut attendre une à deux semaines avant que le corps ait acquis les défenses immunitaires optimales. Si l’on est contaminé durant ces deux semaines, on peut encore attraper la grippe.

Où et quand peut-on se faire vacciner contre la grippe ?
À la pharmacie (liste des pharmacies qui pratiquent la vaccination sur www.vaccinationenpharmacie.ch), chez votre médecin ou au centre de vaccination. Idéalement, la vaccination devrait être effectuée entre mi-octobre et mi-novembre afin que le système immunitaire ait le temps de construire ses défenses avant l’arrivée de la grippe. Les virus grippaux évoluent en permanence et la composition des vaccins est actualisée deux fois par an: il est donc recommandé de se faire vacciner chaque année contre la grippe.

Le vaccin contre la grippe provoque-t-il des effets indésirables ?
Des réactions telles que fièvre, douleurs musculaires ou sentiment de malaise peuvent survenir chez 5% à 10% des personnes vaccinées, suite à la stimulation de leurs défenses immunitaires. Cette réaction est sans danger et disparaît dans un délai d’un à deux jours. Une rougeur, une légère tuméfaction ou des douleurs au point d’injection peuvent parfois durer jusqu’à deux jours. D’une manière générale, le risque de complications sévères de la grippe est bien plus élevé que le danger d’effets secondaires indésirables graves à la suite du vaccin.

Note:
Les informations ci-dessus sont non exhaustives et données à titre indicatif. En cas de doute ou d’interrogation, renseignez-vous auprès de votre pharmacien partenaire Abilis ou consultez votre médecin.

Sources:
Office fédéral de la santé publique OFSP
Organisation Mondiale de la Santé

La gelée royale et ses bienfaits

Date : 24/02/2020 16:02

Qu’est-ce que la gelée royale ?
Également appelée « lait des abeilles », la gelée royale est un produit de la ruche. La gelée royale est une sécrétion blanchâtre à consistance gélatineuse produite par les abeilles nourricières, destinée à l’alimentation des larves durant les premiers jours de leur vie. Les larves des abeilles destinées à devenir reines bénéficient plus longtemps de la gelée royale alors que cette substance constitue le régime alimentaire exclusif des reines durant toute leur vie. Riche en glucides, en acides aminés et en vitamines (notamment en vitamines du groupe B), la gelée royale est un complément alimentaire naturel auquel on associe bon nombre de vertus immunitaires, énergétiques et apaisantes (voir bienfaits ci-après). Des méthodes spécifiques mises au point par les apiculteurs permettent de produire de la gelée royale à l’échelle industrielle.

Comment fabrique-t-on la gelée royale ?
La gelée royale destinée à des fins commerciales est fabriquée dans des exploitations    apicoles spécialisées. C’est une denrée alimentaire et sa fabrication doit donc répondre à l’ensemble des prescriptions légales contenues dans la Loi sur les denrées alimentaires et l’Ordonnance sur les denrées alimentaires d’origine animale. Ainsi, l’origine de la gelée royale que l’on consomme est primordiale et il est important de se faire conseiller par son pharmacien lors de l’achat.

Quels bienfaits sont-ils attribués à la gelée royale ?
Bien qu’on ne dispose aujourd’hui d’aucune étude permettant de prouver scientifiquement les valeurs thérapeutiques de la gelée royale, on lui attribue depuis l’Antiquité un grand nombre de vertus tendant à réduire la fatigue physique et intellectuelle (effet revitalisant), à renforcer les défenses immunitaires, à accroître la longévité, à diminuer le stress. Elle exercerait une action normalisatrice sur un certain nombre d’organes et de fonctions physiologiques. Sans que cela n’ait été prouvé scientifiquement, elle pourrait avoir un effet positif sur l’équilibre hormonal des femmes ménopausées. On lui attribue également des effets protecteurs contre l’hypertension et le cholestérol, bien que les liens de cause à effet n’aient pas été clairement avérés. En médecine traditionnelle chinoise, la gelée royale est considérée comme un tonique en cas de carence du Yin.

De quoi est composée la gelée royale ?
Sécrétée par les abeilles nourricières, la gelée royale est composée de:

  • 15% de glucides (fructose, glucose essentiellement)
  • 13% à 18% de protéines (acides aminés)
  • 3% à 6% de lipides
  • 1,5% de minéraux
  • vitamines, surtout celles du groupe B et notamment B1 et B5 (la gelée royale est l’aliment naturel le plus riche en vitamines B5)
  • oligo-éléments
  • 50% à 65% d’eau

La gelée royale concentre ainsi un certain nombre d’éléments vitaux naturels qui expliquent les bienfaits qui lui sont attribués.

Sous quelles formes la gelée royale peut-elle être consommée ?
La gelée royale peut être achetée sous différentes formes:

  • fraîche, en pots, sous sa forme naturelle (ceux-ci doivent impérativement être conservés au froid, au sec et à l’abri de la lumière, et ne pas être dotés de couvercles métalliques, car la gelée royale est acide et attaque le métal);
  • en solution buvable, sous forme d’ampoules (ces dernières contiennent souvent d’autres substances telles que du miel, du ginseng, de la propolis, des probiotiques, etc.);
  • en pastilles, sous forme lyophilisée;
  • sous forme de gomme, destinées à soulager les maux de gorge.

Comment prendre la gelée royale ?
Une cure de gelée royale est recommandée deux fois par année par ses défenseurs, en automne et à la sortie de l’hiver. Celle-ci doit être prise à jeun, avant le petit déjeuner, à raison de 0,5g de gelée royale fraîche par jour durant 40 jours. La consommation de gelée royale pouvant occasionner des effets secondaires (voir contre-indications ci-après), il n’est pas recommandé d’en donner à un enfant de moins de 6 ans.
Les dosages peuvent varier en fonction de la forme pour laquelle vous optez. Référez-vous à la notice d’emballage et interrogez votre pharmacien.
La gelée royale pouvant avoir des effets allergènes chez certaines personnes (voir contre- indications ci-après), il est préférable de démarrer la cure par de petites doses afin d’en vérifier la tolérance, puis de les augmenter progressivement.

Comment doit-on conserver la gelée royale ?
La gelée royale fraîche doit être conservée au réfrigérateur, à l’abri de la lumière et de l’humidité. Sous forme d’ampoules, de pastilles ou de gomme, un endroit frais et à l’abri de la lumière et de l’humidité suffit. Se référer à l’emballage pour connaître la date limite de consommation.

La gelée royale fraîche a-t-elle un mauvais goût ?
Certaines personnes peuvent être gênées par le goût jugé acide et astringent de la gelée royale fraîche. Si vous êtes dans ce cas, votre pharmacie peut vous proposer d’autres formes de consommation, telles que la solution buvable (ampoules) ou les pastilles lyophilisées.

Y a-t-il des contre-indications à la consommation de gelée royale ?
Les femmes enceintes ne doivent pas consommer de la gelée royale, ses effets allergènes n’étant pas étudiés de façon exhaustive. De même, les personnes souffrant d’intolérances ou d’allergies, notamment au pollen et/ou aux piqûres d’insectes sont invitées à consulter leur médecin ou leur pharmacien avant de prendre de la gelée royale.
La consommation de gelée royale pouvant occasionner des interactions avec certains médicaments (notamment hypotenseurs, anticholestérolémiques), il est recommandé de consulter votre pharmacien avant d’en faire une cure.

Note:
Les informations ci-dessus sont non exhaustives et données à titre indicatif. En cas de doute ou d’interrogation, renseignez-vous auprès de votre pharmacien partenaire Abilis ou consultez votre médecin.